Enquêtes et reportages - 1 an - 3 numéros - 39€ (au lieu de 45€) - Abonnez-vous 1 an - 3 numéros - 39€ (au lieu de 45€) - Abonnez-vous

Revue Du Crieur

Mediapart la découverte
  • Suivez-nous
  • Twitter
  • Facebook

Sommaire

Numéro Revue Du Crieur
La gauche qui manque

Sortir de nos brouillards intellectuels

Par La rédaction du crieur

Peut-on encore faire autre chose que déplorer – ou se réjouir de – l’effondrement de la gauche institutionnelle ? Le paysage intellectuel vivant, quoique éclaté, du camp progressiste et une inventivité d’action qui faisait défaut depuis de longues années invitent à ne pas sombrer dans la mélancolie. Il est toujours temps d’imaginer une autre voie, qui ne soit ni la «troisième», ni une impasse, ni condamnée à rester éternellement minoritaire. À condition d’un réarmement intellectuel en profondeur et d’un réexamen des lignes de fracture stratégiques et politiques qui à gauche n’ont jamais été si nombreuses.

1 numéro = 10 enquêtes + 1 reportage photo + 160 pages / 3 numéros = 39€/an (au lieu de 45€) abonnez-vous
Le grand bazar de Boris Cyrulnik

Enquête sur le prix de la résilience

Par Nicolas Chevassus-au-Louis

Apôtre de la résilience universelle, Boris Cyrulnik est une figure rassurante qui ne cesse de se réclamer de la science et est partout présenté comme un chercheur de premier plan. En vérité, la renommée scientifique de Boris Cyrulnik est plus que contestable, ses analyses sommaires et ses livres souvent bâclés.

Les gâchis de l’Opéra de Paris

Par Aurore Gorius

La démission fracassante de Benjamin Millepied de son poste de directeur de la danse à l’Opéra de Paris, quelques mois seulement après une nomination censée attirer de nouveaux mécènes susceptibles de compenser le désengagement croissant de l’État, a jeté une lumière crue sur la plus grosse institution culturelle française, accusée de conservatisme par le flamboyant et contesté danseur Étoile. Avec ses deux salles (Garnier et Bastille), ses 70 corps de métiers et ses plus de 1 700 employés, l’Opéra peine à faire cohabiter les exigences contradictoires qui le traversent : l’innovation, pour un art, le lyrique, qui n’a produit en France aucune grande œuvre depuis plus de trente ans ou la garantie du nombre élevé des représentations malgré le fort taux d’accidents du travail chez les danseuses et danseurs. Une tutelle politique prônant la rentabilité, et donc la hausse du coût des places, tout en demandant un accès élargi aux publics, ainsi que la baisse de la masse salariale, dans une des institutions les plus syndiquées de France, ont achevé de rendre l’Opéra incontrôlable.

En Afrique, la culture Made in Bolloré

Les dessous d'un nouveau soft power

Par Antoine Pecqueur

Arirang

les « pixels vivants » de Corée du Nord

Arirang est un spectacle de masse dont la Corée du Nord s’est fait une spécialité. Il rassemble plusieurs milliers de gymnastes qui effectuent de manière coordonnée des figures, souvent complexes, sur un accompagnement musical. Chacun de ces spectacles est accompagné par la présentation d’images de propagande.

Les croisades de Caroline Fourest

La trajectoire dévoyée d'une propagandiste de «gauche»

Par Mathieu Magnaudeix

Caroline Fourest semble avoir fait une –toute relative– cure médiatique pour se reconvertir en éminence grise et visiteuse du soir de la gauche au pouvoir. On dit ainsi qu’elle a l’oreille de Valls, et même celle de Hollande. Que de chemin parcouru depuis le temps où, jeune militante pour les droits homosexuels à la fin des années 1990, elle se réclamait de l’antiracisme. Elle s’est, depuis, muée en furie d’une laïcité ultra-républicaine parfois utilisée pour banaliser la stigmatisation des musulmans. Mais cette trajectoire est moins un cheminement personnel que le reflet d’une dérive: celle d’une gauche hagarde pour qui la «République» tient lieu depuis quinze ans de question sociale. C’est la raison pour laquelle, malgré ses propos confus, parfois mensongers ou son agressivité en bandoulière, elle est restée, du Monde à Marianne en passant par France Culture, indéboulonnable, vigie anxieuse d’une France sous «menace islamiste».

Hollywood à l'heure chinoise

Par Vincent Dozol

Depuis la crise de 2008, la Chine a opéré une percée insolente dans l’univers de Hollywood. L’enjeu pour elle est non seulement de devenir le premier marché mondial du cinéma, mais aussi de disposer des outils lui permettant d’établir une influence culturelle et idéologique sur une partie du monde jusqu’alors peu accessible.

Céline Alvarez, le business pédagogique

Par Laurence de Cock

Phénomène médiatique de l’année, l’expérience menée par Céline Alvarez durant trois ans dans une école primaire d’une banlieue populaire de Paris s’est faite sur la base d’un cocktail inédit de méthode Montessori et de neurosciences. L’enthousiasme suscité par son livre, Les lois naturelles de l'enfant, tient au caractère spectaculaire des résultats affichés, avec des taux de réussite très élevés, y compris de manière précoce et chez des enfants peu favorisés.
Mais, à y regarder de plus près, tout est loin d’être aussi rose. La «méthode», très gourmande en matériel et en encadrement, se révèle intransposable dans un contexte scolaire plus large ; les prétendues «lois naturelles de l’enfant» relèvent d’un salmigondis mêlant sciences cognitives et philosophie new age, mais d’où la pédagogie est à peu près absente ; et, surtout, l’expérience a servi de cheval de Troie aux appétits entrepreneuriaux, qui se nourrissent des échecs de l’école publique pour tenter d’y mener un business au potentiel fort lucratif.

Alain de Benoist, du néofascisme à l'extrême droite «respectable»

Enquête sur une success story intellectuelle

Par Razmig Keucheyan

Durant des décennies, Alain de Benoist a cherché à faire de l’extrême droite une force culturellement hégémonique en fondant revues et groupes de réflexion. Les années passant, et la confusion politique s’accentuant, ses idées se sont imposées avec une vigueur insoupçonnable, au point de s’immiscer dans la campagne de Trump.

1 numéro = 10 enquêtes + 1 reportage photo + 160 pages / 3 numéros = 39€/an (au lieu de 45€) abonnez-vous

Frank Zappa, antidote à notre temps

Par Jean-Pierre Filiu

Frank Zappa pourrait incarner la figure musicale la plus susceptible de déciller notre XXIe siècle aussi violent qu’hypocrite. Son parcours très spécifique l’a amené à coupler une indépendance farouche vis-à-vis des circuits économiques dominants de la musique à une guerre sans quartier contre les « bonnes mœurs » américaines.

Spectres de Charles Maurras

Comment le néomaurrassisme fabrique le «roman national» contemporain

Par William Blanc

Le néomaurrassisme imprègne une production éditoriale vaste et calibrée, de Jean Sévillia ou Max Gallo à Lorànt Deutsch, qui répète ad nauseam les idées-forces de Maurras. Cet usage idéologique du passé répond directement à la conception maurrassienne de l’histoire : le meilleur outil d’édification du peuple.

les auteurs du crieur 06

William Blanc
 - Historien
Philippe Chancel
					 - Photographe
Nicolas Chevassus-au-Louis - Journaliste
Laurence De Cock - Historienne
Vincent Dozol - Journaliste
Jean-Pierre Filiu - Historien
Aurore Gorius - Journaliste
Razmig Keucheyan - Enseignant
Mathieu Magnaudeix - Journaliste
Antoine Pecqueur - Journaliste
Voir tous les auteurs

Les Archives

Revue du crieur numero 5

05

Octobre 2016

  • Les principaux auteurs
  • Laura Raim
  • Julien Théry-Astuc
  • Jade Lindgaard
  • Pablo Servigne
  • Camille Dugrand
  • ...
Revue du crieur numero 4

04

Juin 2016

  • Les principaux auteurs
  • Joseph Confavreux
  • Dan Israel
  • Isabelle Mayault
  • Ugo Palheta
  • Ellen Salvi
  • ...

Découvrez la Revue du crieur dédiée aux idées et à la culture !

Enquêtes exclusives et reportages photographiques  1 an  3 numéros  43 €

Abonnez-vous